30.09.2017

Ma décision.

Madame,

Monsieur,

Chers amis,

 

Quand j’ai commencé à travailler comme assistante parlementaire en 1996, j’avais tout juste 23 ans et c'était alors le PSC…

Jamais, je n’aurais imaginé que 20 ans plus tard, je serais conseillère communale à la ville de Charleroi depuis 16 ans, parlementaire wallonne et cheffe de groupe à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce parti qui est le mien, le cdH, je l’ai vu naître. J’ai participé au changement de nom.  J’ai vécu les bons et les moins bons moments, les coups durs dans l’opposition où on nous disait définitivement morts.  Mais aussi les soirées électorales historiques comme celle de 2006 où nous sommes entrés dans une majorité à Charleroi. J’ai eu le bonheur de participer à toutes les élections depuis 1999 ; je les ai comptées : 10 au total !

J’ai rencontré des militants, des hommes et des femmes de convictions et de valeurs, des collègues parlementaires, des échevins et des conseillers communaux de tous bords ; certains sont devenus des amis. J’en ai perdu aussi :  Véronique Cornet, Damien Yserbit et tout récemment Alfred Gadenne, et je pense souvent à eux…

Au cdH, j’ai grandi en défendant des projets, des dossiers, des textes mais surtout les valeurs humanistes qui sont les miennes.

Cependant, aujourd'hui, j’ai décidé sereinement, après avoir mûrement réfléchi et de façon personnelle de ne pas me présenter aux élections communales de 2018 et de mettre fin à mes mandats politiques en mai 2019.

C’est un choix de vie personnel et familial que je pose.  C’est le choix d’une femme, qui à l’aube de ses 45 ans, et après avoir passé plus de 20 ans en politique, souhaite finir une histoire pour en commencer une nouvelle ! À l’heure où beaucoup semblent s'accrocher à leur poste coûte que coûte, dès juin 2019,  j’ouvrirai une nouvelle belle page de ma vie.

Si j’ai décidé de l’annoncer aujourd'hui, c’est avant tout par respect pour les équipes du cdH de la section et de l'Arrondissement de Charleroi. Je souhaite plus que tout créer les conditions de ma relève et réussir le passage de flambeau à une nouvelle génération. Notre arrondissement mérite sa place au Parlement, il regorge de talents, d’hommes et de femmes en qui j’ai pleine confiance et auxquels j’apporterai tout mon soutien pour les prochaines échéances électorales.

Vous l’aurez compris, j’assumerai jusqu’au bout, le mandat que vous m’avez confié tant aux Parlements de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles qu’au conseil communal de Charleroi.

Les électeurs m’ont confié un mandat de 5 ans, pas question de les trahir ou de les abandonner en cours de route. À la Fédération Wallonie-Bruxelles, je poursuivrai avec nos Ministres Alda Greoli et Marie-Martine Schyns les défis que nous avons entamés ;  que ce soit la réalisation du Pacte d’Excellence, le contrat de gestion de la RTBF, le statut des accueillantes d’enfants,… Au Parlement de Wallonie, la mise en place de la nouvelle majorité demande rigueur, vigilance et expérience. Là aussi, je continuerai aux côtés de notre chef de groupe Dimitri Fourny et de nos Ministres Carlo Di Antonio et René Collin. Enfin, notre avenir à la Ville de Charleroi est entre de bonnes mains  avec l'équipe en place.  Avec elle, je resterai le relais nécessaire afin de faire aboutir les dossiers qui nous tiennent à cœur.

Merci enfin à Benoît Lutgen, notre président, pour son écoute, son humanité et pour avoir compris et accepté ma décision.

Toujours à votre disposition,

Amitiés humanistes.

 

 Véronique SALVI

 

 

  • Accueil
  • Social
  • Actions
  • Flickr
  • Carte

On En Discute

Un renseignement ? Un rendez-vous ?

  • Véronique Salvi
  • +32 71 700 724
  • Boulevard Tirou 163/8 6000 Charleroi
sept plus 1
=