10.06.2017

Colloque : Impact de la digitalisation sur la pluralité des médias: menace ou opportunité?

                                                               

Ce vendredi 9 juin, le groupe cdH du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles accueillait l’ensemble du monde médiatique et les citoyens de la Fédération Wallonie-Bruxelles autour d’une question cruciale : quel est l’impact de la digitalisation sur la pluralité des médias ?

 

Pour répondre à ces questions, j'ai invité Jérôme de Warzée, Thomas Gunzig,Martin Landmeters (réalisateur de « La Théorie du Y »), Bernardo Herman (Directeur général du CSA), Paul-Eric Mosseray (Directeur Transition numérique du CSA), la RTBFle CRAXXle groupe RTLla RCFArabel FMFun RadioAntipodeFrancis Bodson (expert en technologie audiovisuelle professionnelle), Michèle Ledger (experte Média à la Cullen international) et Agnès Maqua (Avocate associée à Koan Law Firm).

 

Cette journée de réflexion a suscité un intérêt appuyé de la part du monde médiatique européen qui était présent en nombre à l’intérieur de l’hémicycle francophone ce vendredi 9 juin.

 

Pour le cdH, cet intérêt démontre l’importance des enjeux discutés lors du colloque. Quel est le cadre de régulation que l’Union Européenne devrait fixer pour l’ensemble des opérateurs, et notamment des GAFA (Google, Facebook, etc.) ? Comment garantir un réel pluralisme dans le paysage médiatique francophone ? Comment encadrer et accompagner la transition numérique ? Comment éduquer nos jeunes au numérique et aux médias ?

 

Pour le cdH il faut résolument se placer du côté du citoyen, de la démocratie et de la diversité.

 

Le cdH poursuivra son combat pour une offre médiatique de qualité tant au sein du service public qu’au travers des réglementations à soutenir au niveau de l’Union Européenne et au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles !

  • Accueil
  • Social
  • Actions
  • Flickr
  • Carte

On En Discute

Un renseignement ? Un rendez-vous ?

  • Véronique Salvi
  • +32 71 700 724
  • Boulevard Tirou 163/8 6000 Charleroi
neuf moins cinq
=